Travaux du Conseil de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT).

Le Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication a pris part aux travaux du Conseil de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) du 17 au 27 avril à Genève. Pendant deux semaines, les participants se sont penchés sur le rapport stratégique et opérationnel de l’Union, le rôle des organisations régionales et sur les voies et moyens pour davantage réduire la fracture numérique entre les pays entre autre. Les cinq cent participants se sont réjouis des avancées enregistrées par plusieurs pays dans le domaine des TIC tout en invitant les uns et les autres à plus d’efforts et d’engagements pour faire des TIC le moteur de développement. Ils ont, avec satisfaction noté la bonne santé financière de l’Union tout en invitant les Etats à se mettre à jour des cotisations.

Autres sujets abordés au cours des travaux :

  • le rapport du bureau de déontologie et d’éthique ;
  • la gestion des satellites orbitale et non orbitale ;
  • la construction du nouveau siège de l’UIT ;
  • les initiatives régionales entre autres.

Le président de cette session, le Russe Rachid ISMAILOV et le Secrétaire général de l’UIT, le Chinois Houlin ZHAO se sont tous félicité de la qualité des débats,  ce qui a permis de boucler les travaux avant terme.

A noter que le Mali, membre du conseil de l’UIT et en quête d’un autre mandat, était fortement représenté à cette session  avec comme chef de mission Baba KONATE, conseiller technique au Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication, Abdrahamane TOURE de l’AMRTP, point focal du Mali et Hamidou TOGO, Directeur National de l’Economie numérique.

Au delà de la simple participation et de la campagne pour rester membre du Conseil, notre pays a joué sa partition en tant que vice–président de la Commission Administration et Finance de l’UIT. Abdramane TOURE de l’AMRTP  également point focal du Mali n’a ménagé aucun effort pour faire rayonner le Mali à travers des interventions pertinentes.

Nous rappelons que le Conseil 2014/2018 de l’UIT se compose de 48 états membres dont 13 sièges pour le continent africain : Algérie, Burkina Faso, Egypte, Ghana, Kenya, Mali, Maroc, Nigeria, Rwanda, Sénégal, Tanzanie, Tunisie et Ouganda.

L’Afrique du Sud, la Côte d’Ivoire et le Zimbabwe qui veulent intégrer le Conseil ont aussi profité de la Session de Genève pour battre campagne comme plusieurs autres Etats du continent.

Rendez vous est donc pris pour DUBAI en octobre 2018 pour la réunion des Plénipotentiaires (PP) au cours de laquelle seront élus les nouveaux membres. En attendant, la campagne se poursuit.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close