Lancement de la nouvelle carte de presse malienne

Le ministre de l’Économie Numérique et de la Communication,Arouna Modibo Touré a lancé le jeudi 8 février la nouvelle carte de presse malienne, projet adopté par le Conseil des ministres le 7 juin 2017.

Promise aux journalistes maliens à l’ouverture de la journée de la liberté de la presse le 3 mai 2017, Arouna Modibo Touré a respecté ses dires et a assuré que cette carte de presse malienne assure à tous les professionnels du média plus de sécurité, de viabilité, de fiabilité mais surtout un laissez passez partout dans le monde.

Comme l’a attesté le ministre, la nouvelle carte de presse qui est valable pendant trois ans est d’un format plus réduit que l’ancienne.

Au recto, y figurent plusieurs informations comme le nom et le prénom de son détenteur, sa fonction et sa photo d’identité avec en majuscule la mention  » Laisser passer « . Au verso, figurent l’adresse du détenteur, le nom de l’employeur, la mention  » Strictement personnelle  » et surtout un code-barres de sécurité qui permet, même en cas de contrôle technique, d’identifier rapidement le détenteur et de réduire les risques de fraude ou de contrefaçon.

Afin de ce munir de ce nouveau sésame, les journalistes devront fournir une demande manuscrite timbrée ; un extrait de l’Acte de naissance ou la photocopie légalisée de la pièce d’identité ; un extrait du casier judiciaire datant de moins de trois mois ; un Curriculum vitae ; une déclaration sur l’honneur que le journalisme est sa profession ; une attestation dûment établie et signée par le directeur du publication ou de l’éditeur auquel le postulant à la Carte de presse loue ses services au moment où il adresse sa demande à la Commission de la carte de presse ; trois (3) photos d’identité et un engagement de tenir la commission de la carte de presse informée de tout changement éventuel de sa situation, avec l’obligation de rendre la carte de presse à la commission au cas où le titulaire perdrait la qualité de journaliste.

La Commission carte de presse qui regroupe les membres du département et tous les acteurs du monde des médias est tenu en charge de l’octroi de ce document. Les dossiers devront donc parvenir à cette commission le plus tôt possible pour statuer sur l’octroi ou non du document.
Il est important de noter qu’à compter du 8 février 2018 les anciens détenteurs de la carte ont six mois pour acquérir la nouvelle carte de presse malienne.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close