Complexe numérique de Bamako

Le Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication (MENC) a pris l’initiative de créer un écosystème numérique dénommé Complexe Numérique de Bamako.

Crée par l’ordonnance du 20 Septembre 2011 (N°2011_10/P-RM), cet établissement public à caractère scientifique et technologique sera le premier Centre High Tech de son genre en Afrique de l’Ouest et il est appelé à avoir une vocation régionale.

Pendant la phase projet, les travaux d’implantation seront suivis par une Equipe Technique du Projet (ETP), elle-même supervisée par un Comité de Pilotage Multisectoriel (CPM) présidé par le Ministre en charge des TIC.

La nouvelle structure, une fois son implantation terminée, sera gérée par un Conseil Général d’Orientation tenant lieu de Conseil d’Administration, un Conseil Scientifique, une Direction Générale et un Comité de Gestion.  Les textes de création, d’organisation et de fonctionnement du Complexe Numérique prévoient l’implication directe du secteur privé et de la société civile dans la gestion de la structure afin que les préoccupations de tous les acteurs du domaine des TIC soient pleinement prises en compte.

Il est  également important de noter qu’au moins 30% des effectifs du personnel soient féminins pour des raisons d’équité de genre.

De plus, une étude de l’impact environnemental du projet a été menée et ses recommandations seront mises en œuvre notamment pour réduire la consommation électrique et gérer les déchets électroniques.

Le futur Complexe Numérique de Bamako se composera des entités complémentaires et interdépendantes ci- après:

  1. un Techno Centre, comprenant une grande école, l’École Nationale Supérieure des Technologies de l’Information et de la Communication (ENS_TIC), assurant la formation initiale pour des ingénieurs TIC Bac+5 et des techniciens supérieurs TIC Bac+3, et un Centre de Formation Continue fournissant une formation continue, à la carte, aux professionnels et aux candidats désireux de se perfectionner dans le domaine des TIC.
  2. un Techno Parc, destiné à abriter les PME TIC, en leur assurant un environnement incitatif, abritant un Centre de Données fournissant des services de calcul et de stockage à l’administration publique, aux entreprises privées et à la société civile. Le Centre des Affaires du Complexe Numérique fournira à des coûts réduits, des bureaux, les services de son Centre des Données, aux entreprises ayant décidé d’y installer une antenne. De même les entreprises sur site seront alimentées en courant stabilisé et ondulé et bénéficieront d’une connexion Internet haut débit également à coût réduit,  un Incubateur d’Entreprises (IE), inclus dans le Techno Parc, servant de pouponnière d’entreprises juniors TIC et recevant sur concours, les meilleurs des sortants de l’ENS_TIC pour les aider à créer leurs propres entreprises TIC au bout de 2 ans, les auditeurs admis au sein de l’IE recevront gratuitement des bureaux, tous les services TIC, et une formation à la gestion, à la recherche et exécution de marchés pendant toute la durée de l’incubation, chaque année les résultats des «poussins entrepreneurs» seront exposés au Techno Village lors d’une grande exhibition organisée à cet effet,
  3. un Techno Village, pour assurer et maintenir l’animation numérique, abriter les    rencontres virtuelles et présentielles tant nationales qu’internationales, cette entité disposera d’une salle de conférence de 600 places, des halls d’exposition, des salles de travail pour commissions restreintes et de facilités de vidéo conférence. Il sera le lieu de rencontre privilégié des professionnels des TIC lors des colloques, séminaires, ateliers, conférences et autres festivals des TIC.   Il diffusera les produits et services TIC «Made in Mali».

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close